Preface du président de l'Onecca

Ce document précise les modalités d'application de l'obligation faite au Commissaire aux comptes de révéler au ministère public les faits délictueux dont il a eu connaissance. Cette obligation est contenue au paragraphe deux de l'article 716 de l'acte uniforme OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et du groupement d'intérê t économique.

La révélation des faits délictueux en permettant la sauvegarde et le respect de l'intérê t général, contribue, avec la procédure d'alerte, qui par son anticipation est un gage de sécurité économique, et le contrôle des comptes qui améliore le contrôle interne et la qualité de l'information financière, à garantir le rôle et la légitimité du commissaire aux comptes et constitue de ce fait un des outils dont il dispose pour optimiser sa communication auprès des dirigeants


Bonne lecture

René LIBONG
Président de l'Ordre National
Des Experts-Comptables Du Cameroun.

mandat 2013-2016

AFFILIATIONS

IFAC          ABWA

 

FIDEF          PAFA

 

PARTENAIRES

ICAN          AICA

 

INTEC-CNAM         ACCA          SAGE

 

 Reseaux Sociaux

 linkedin 06               facebook 08          twitter 07

B.P: 12850 Douala Cameroun

Tél: +237 233 42 80 / 222 20 44 88

Fax: +237 233 43 18 23